Tous les articles pour administration

août 18, 2022

Longueuil, 18 août 2022. – 88% des établissements spas du Québec se réjouissent de l’achalandage des vacances d’été après deux ans et demi de pandémie, même si la majorité d’entre eux admettent d’emblée que la saison estivale est un peu plus tranquille que celle du printemps. C’est du moins ce qui ressort d’un sondage maison réalisé par l’Association québécoise des spas.

Si on compare avec l’achalandage de 2019 à pareille date, les avis sont partagés : un tiers des répondants estime avoir toujours un retard d’environ 15%, un tiers affirme avoir retrouvé sensiblement le même niveau de fréquentation qu’en 2019 tandis qu’un autre tiers souligne une hausse de la clientèle de 15%.

Un manque criant de massothérapeutes

L’enjeu principal pour 92% des propriétaires de spas au Québec est la pénurie de massothérapeutes. Malgré une demande grandissante pour ce type de service, il est de plus en plus en difficile de recruter ce type de professionnels. Certains établissements spas sont même rendus à payer la formation pour faciliter le recrutement.

En moyenne, il manque environ 30% de massothérapeutes pour répondre à la demande, soit environ 10 par établissement. « Il est clair pour nous qu’il y a un urgent besoin de créer une formation publique en massothérapie, ce qui rendrait la formation plus accessible et contribuerait possiblement à attirer davantage de gens qui souhaitent en faire une carrière plutôt qu’un revenu d’appoint. » soutient Véronyque Tremblay,…

avril 21, 2022

(Sondage réalisé entre le 28 octobre et le 10 décembre 2021)

1- La pénurie de main-d’œuvre, surtout en massothérapie, est LA préoccupation principale des membres qui gagnerait à continuer d’être adressée en priorité par l’AQS. Ce dossier touche notamment à l’offre d’une formation publique par le Ministère de l’Éducation du Québec et l’affichage du poste de massothérapeute sur Emploi-Québec.

2- Les membres sont positifs à l’égard de la pandémie et de la suite des choses, qui a permis à plusieurs de mettre en place un système de réservations plus efficace. Le support de l’AQS a été particulièrement apprécié pour la considération de la massothérapie comme soin essentiel. Pour la suite des choses, les acteurs interrogés aimeraient un accompagnement de l’AQS pour rendre les mesures sanitaires conviviales pour la clientèle spa.

3- Les participants perçoivent que les rôles clés de l’AQS sont de représenter ses membres auprès des instances gouvernementales et d’agir comme porte- parole de l’industrie. Si les initiatives gouvernementales à longue haleine sont considérées prioritaires aux initiatives marketing pour l’AQS, certains membres aimeraient quand même voir plus d’actions concrètes à court terme (gestes « opérationnels ») de la part de l’association. En ce sens, les petits comités de travail sur des chantiers ou domaines spécifiques impliquant les membres sont particulièrement appréciés. Cela contribue également au sentiment d’appartenance de plusieurs membres qui souhaitent s’impliquer.

4-

mars 23, 2022

Longueuil, le 22 mars 2022.- L’Association québécoise des spas voit d’un bon œil le budget provincial qui vient d’être déposé par le gouvernement Legault.  Il semble y avoir une réelle volonté pour stimuler la relance des entreprises touristiques même s’il n’y pas de mesures concrètes pour les spas. 

L’AQS salue toutefois l’ajout de 134 millions de dollars au programme d’aide à la relance de l’industrie touristique, le PARIT, dont 67 millions dès cette année, un programme qui permet de réaliser des projets innovants, apprécié de plusieurs propriétaires de spas.

Aussi, 6 millions de dollars sont prévus pour relancer le programme de remboursement d’énergie, un programme qui devrait grandement aider les établissements spas et qui était demandé par l’AQS.

« Les spas ont grandement souffert depuis deux ans avec des fermetures à répétition, et même si la clientèle est au rendez-vous depuis la réouverture, nous avions besoin d’un coup de pouce supplémentaire pour nous aider à nous relever et entreprendre de nouveaux projets.  – soutient Véronyque Tremblay, PDG de l’Association québécoise des spas.

La mise en place d’une aide financière adaptée à la réalité des entreprises touristiques, telle que la possibilité de convertir en pardon une partie des prêts consentis dans le cadre du PACTE-Tourisme, démontre aussi une volonté d’accompagner l’industrie touristique dans la relance.

Nous demeurons sur notre appétit sur un élément, celui de la main-d’œuvre, qui est l’enjeu numéro…

février 09, 2022

Longueuil, le 28 janvier 2022 – L’Association Hôtellerie Québec (AHQ) vient de développer un partenariat avantageux pour ses membres et ceux de l’Association Québécoise des Spas (AQS) visant à leur offrir une solution clé en main pour répondre à leurs enjeux de main d’œuvre. Cette entente facilitera leur processus de recrutement à l’étranger et d’immigration. Cette initiative lancée par l’AHQ est saluée par l’ensemble des membres qui s’en sont dit ravis lors du WEBINAIRE organisé pour l’occasion.

Un sondage effectué auprès de nos membres a confirmé à l’AHQ la préoccupation majeure de l’industrie hôtelière quant aux enjeux de main d’œuvre. La présidente-directrice générale de l’AHQ et de l’AQS, Véronyque Tremblay, s’est dit fière de ce partenariat car il reflète les orientations qu’elle s’est donnée dès son arrivée comme présidente de l’AHQ, il y a bientôt trois mois. « Le partenariat avec Isa recrutement et Immigration s’inscrit dans ma vision de développement en ce qui regarde la représentativité et le service à nos membres : offrir des partenariats gagnant-gagnant, avec une valeur ajoutée concrète pour eux. »

L’entente cadre avec Isa recrutement et Immigration offre un éventail de services pour faciliter tout le processus d’embauche, du recrutement jusqu’à l’accueil des travailleurs étrangers et temporaires. Les clauses de l’entente ont été prévues pour assurer la paix d’esprit des employeurs. Toutes les situations ont été envisagées à l’avance pour limiter l’incertitude dont une garantie pour remplacer du personnel embauché jusqu’à 6 mois…

février 09, 2022
  • À l’intérieur des unités d’hébergement et des domiciles privés : plus de limite de personne. Il est cependant suggéré de se limiter à 10 personnes ou les occupants de 3 résidences ;
  • Dans les restaurants, un maximum de 10 personnes ou tous les occupants de 3 résidences seront autorisés à une même table.

Dès le 14 février :

  • Reprise des matchs pour tous;
  • Fin des protocoles sanitaires pour les compétitions sportives extérieures;
  • Capacité d’accueil à 5 000 personnes pour les spectacles extérieurs, avec le passeport vaccinal;
  • Les gymnases, les spas, les installations de golf intérieur ainsi que les centres d’escalade pourront rouvrir à 50 % de capacité et avec le passeport vaccinal.

Dès le 21 février :

  • Reprise des congrès, des assemblées et des réunions, avec une capacité d’accueil fixée à 50 % ou un maximum de 500 personnes, avec le passeport vaccinal;
  • Activités sociales dans une salle louée permises pour un maximum de 50 personnes, avec le passeport vaccinal;
  • Levée de la limite de capacité dans les commerces avec le maintien du passeport vaccinal dans les lieux où il est déjà requis;
  • Réouverture des centres récréatifs (arcades, parcs aquatiques, centres et parcs d’attractions, centres d’amusement et autres sites thématiques) en respectant 50 % de la capacité d’accueil, avec le passeport vaccinal ;
  • Augmentation de la capacité des lieux de culte jusqu’à 50 % de la capacité ou un maximum de 500 personnes, avec le passeport vaccinal ;
  • Lors de l’exposition du corps ou…
février 02, 2022

Québec, le 1er février 2022 – L’Association québécoise des spas est heureuse d’apprendre que sa voix a été entendue. Le gouvernement a enfin compris la nature des activités et le cœur de la mission des 140 établissements spas au Québec. C’est avec grand soulagement qu’ils pourront recommencer à desservir leur clientèle en quête de bien-être, de répit et voulant célébrer cette grande fête de l’amour. La Saint-Valentin est une partie importante de la haute saison hivernale pour l’industrie.  

Marianne Trotier du Groupe Nordik soutient « Nous sommes heureux que le gouvernement ait entendu raison à la suite des nombreuses communications des derniers 12 jours. Nous pouvons enfin rappeler nos employés et planifier la réouverture.  »

Laurent Beaulieu des spas Kinipi affirme « Nous allons désormais pouvoir nous concentrer sur l’ouverture du 14 février et aller de l’avant sans regarder en arrière. Il était grand temps de pouvoir offrir à nos clientèles le confort de nos installations. »

« Nous sommes contents d’avoir une date sur laquelle nous pouvons nous appuyer. Nous souhaitons que les amoureux s’offrent des cartes-cadeaux pour venir nous visiter en couples dans les prochaines semaines. » ajoute avec enthousiasme Geneviève Émond du Bota Bota spa-sur-l’eau.

« Nous sommes ravis que nos efforts portent fruits et qu’enfin nos établissements spas puissent à nouveau se recentrer sur ce qui compte vraiment pour eux. C’est un soulagement pour tous les propriétaires,…

janvier 31, 2022

Le mépris du gouvernement dénoncé

Québec, 31 janvier 2022 – À compter d’aujourd’hui, le Québec est la seule province au Canada où les établissements spas nordiques sont encore fermés. Cette fermeture est arbitraire et non justifiée. L’Association québécoise des spas (AQS) demande au gouvernement d’exercer un jugement rationnel et de rouvrir les spas à compter du 7 février.  Après avoir perdu toute la clientèle des fêtes, les établissements spas ne peuvent pas se permettre de passer à côté de la Saint-Valentin, un autre moment de l’année très important pour eux.

« Le gouvernement Legault met à risque l’industrie du bien-être en croissance partout dans le monde et reconnue ailleurs comme un partenaire pour améliorer la santé physique et mentale.  Au moment où les Québécois en ont plus que jamais besoin, c’est triste de constater qu’ici, on ne s’en soucie pas. »  dénonce Véronyque Tremblay, présidente-directrice générale de l’Association québécoise des spas.  Il faut éviter de nous confondre avec d’autres activités plus à risque.  Dans un établissement spa, les gens sont là pour relaxer dans leur bulle, et surtout, à l’extérieur. 

Une fermeture inexplicable

Dans un article paru récemment, le virologue Benoit Barbeau mentionnait que la fermeture des spas demeure « nébuleuse » et qu’il voyait mal pourquoi les installations extérieures des spas sont ciblées par les mesures alors que depuis le début de la pandémie les activités dehors sont privilégiées puisque la transmission du virus y est « extrêmement faible »….

janvier 26, 2022

Longueuil, le 25 janvier 2022. – Les établissements spas dénoncent l’incohérence des décisions de la Santé publique et du gouvernement de laisser les spas fermés quand des lieux intérieurs (salles de spectacles, cinémas, arénas, lieux de culte, etc…) rouvriront jusqu’à permettre 500 personnes à la fois. L’association québécoise des spas juge inconcevable qu’une industrie qui comporte davantage de bienfaits que de risques pour la population ne fasse pas partie des deux premières phases de déconfinement.


« Il est clair que le premier ministre du Québec et le ministre de la Santé ne comprennent pas comment fonctionnent notre industrie. Je leur lance une invitation. Venez visiter nos établissements spas, vous découvrirez le non-sens de votre décision. » précise Véronyque Tremblay, présidente-directrice générale de l’Association québécoise des spas.


« Mêmes les installations extérieures comme les piscines chauffées des hôteliers sont accessibles et il n’y a eu aucun cas d’éclosion. Les spas ne sont pas des gym et encore moins des bars. Il faut arrêter de nous confondre avec eux. » déclare Valérie Guertin, présidente du CA de l’AQS et co-propriétaire du Noranda Hôtel et Spa. « Avec la distanciation physique, on opérait déjà à 50% de capacité. En plus on accueillait beaucoup moins que 500 personnes à la fois, et majoritairement au grand air. » de renchérir Geneviève Émond du Bota Bota à Montréal.


Le directeur général des spas Kinipi, Laurent Beaulieu, avoue être extrêmement déçu du manque de compréhension…

janvier 25, 2022

Lettre ouverte de l’Association québécoise des spas

Au cours de la période pendant laquelle les établissements spas ont été ouverts l’an dernier, AUCUNE éclosion de COVID-19 n’a été recensée. Aucun cas alors que des centaines de milliers de personnes se sont rendues dans nos spas.

Pourtant, juste avant la période des fêtes, à quelques heures d’avis, les spas ont encore été fermés. Depuis, plus de la moitié des établissements ont enregistré des pertes de plus de 200 000$ chacun. Et cela uniquement pour une période d’un mois. Imaginez les pertes alors que les spas ont été fermés sur plus de 10 mois dans les 22 derniers mois!  

Et si au moins, on pouvait nous expliquer pourquoi nos établissements sont fermés. Nous nageons toujours dans l’incompréhension la plus totale.

Non, notre environnement n’est pas propice à la propagation. Nos installations sont vastes et très majoritairement à l’extérieur. Respecter des standards d’hygiène et de salubrité très élevés fait partie de notre ADN. Notre réputation en dépend. Nous avons même investi des centaines de milliers de dollars pour resserrer nos protocoles. Et faut-il le rappeler, aucune éclosion n’a été rapportée!

Non, les spas ne favorisent pas les contacts étroits. Nos visiteurs fréquentent habituellement les spas seuls ou en couple. Il est naturel de respecter la distanciation sociale et les bulles familiales.

Non, les spas ne menacent pas la santé des Québécois. Au…

janvier 24, 2022

Québec, 24 janvier 2022 – Alors que le gouvernement prépare un plan de déconfinement, la réouverture des établissements spas doit s’opérer dès la première phase. Pour l’Association québécoise des spas (AQS), rien ne justifie que les quelques 140 spas au Québec demeurent fermés encore plus longtemps et une réouverture rapide s’impose.

Depuis le début de la pandémie, aucune éclosion n’a été rapportée dans les établissements spas  alors qu’ils ont pourtant accueilli des centaines de milliers de personnes.

Nettement plus de bienfaits que de risques

Les spas offrent des installations vastes et très majoritairement extérieures et on y observe en tout temps des standards sanitaires très élevés. Des centaines de milliers de dollars ont même été investis pour garantir le respect de protocoles resserrés dans les derniers mois. La clientèle est aussi principalement constituée de couples et de personnes seules. Il est naturel de respecter la distanciation sociale et les bulles familiales.

La fermeture des spas apparait aussi totalement incohérente alors que les piscines des établissements hôteliers demeurent ouvertes, et cela sans que l’on y recense aucune éclosion. De plus, les spas ont comme mission première de contribuer à la santé et au bien-être physique et mental dans un contexte où les Québécois en ont bien besoin.

Des pertes de plus de 200 000$ depuis un mois pour plus de la moitié des spas

Un sondage mené par l’AQS auprès de…